{ août 7th, 2010 }

Poésies pour un monde dépoétisé

Afin de remédier provisoirement aux tendances « dépoétisantes » du monde actuel, voici deux propositions d’écriture qui renouvellent le langage poétique en y introduisant quelques intrus administratifs ou scientifiques, ou si l’on préfère, « mettent en poésie » les discours les plus inattendus.

Première proposition :

Supports :

–          liste de fragments poétiques (longueur : de quelques mots à 1 vers) tirés d’un même recueil ou de plusieurs recueils

–          liste d’hypothèses, propositions, ouvertures ou débuts de phrases tirés de manuels scolaires, dictionnaires thématiques et divers ouvrages sérieux.

Les consignes sont ici proposées avec des hypothèses, mais elles peuvent être adaptées en fonction des fragments poétiques et « savants » choisis.

Hypothèses :

Si les dommages aux biens

Cependant, si l’ouvrage public

Si le Conseil constitutionnel

S’il n’a jamais été contesté que l’administration

Si le service est essentiellement

Si le principe d’égalité

Si l’énoncé de ce critère

Considérant qu’aux termes

Si les revenus augmentent

Imaginons maintenant que la conjoncture

Si le coût est supérieur à la valeur

Si un pays ne maîtrise pas

On admet généralement que l’accroissement

Si pour simplifier on imagine

Si les écarts étaient modestes

Si le prix des haricots verts est très élevé

Si l’on veut ratisser plus large

Si, d’un point de vue individuel

Si le carré de l’hypoténuse

Alors… Il résulte de ces conditions ….

Fragments poétiques

à l’image de la tête d’un serpent

bourreau, prêtre, fermier général

chevauchant une poutre

pilote de radeaux

un lit de branchages

couvert de peaux d’ours

le jeteur de rires usagés

comme un corbeau dans le vent

harmonieuses musiques labiales

prisonnier des gouttes d’eau

près de ta harpe déchue

j’ai vu les montagnes s’enfuir

le creux derrière les clavicules

trois paquets de gomme à la réglisse

la jalousie de la théière


Consignes :

Choisir une hypothèse qui paraît sérieuse. Choisir un fragment poétique attirant.

Relier ces deux points en ayant soin d’opposer nettement le formalisme de l’hypothèse et l’inventivité poétique. Confronter la norme à la plus grande liberté.

Recommencer. On peut conclure sur la formule « alors il résulte de ces  conditions… » ou laisser le poème « ouvert ».

Exemple :

« Si le Conseil Constitutionnel »

………………………………………………………………

« près de ta harpe déchue »

………………………………………………………………

« Si le Conseil Constitutionnel

Décide la fin des poètes, des bardes, des faiseurs de berlues

Responsables des prétentions indésirables à d’autres espaces

Près de ta harpe déchue

Je viendrai prendre mon repos infligé. »

NB : Procéder strophe par strophe en remplissant les espaces laissés en blanc, ou créer tout le « cadre » d’un poème avant de le compléter.

texte Hypothèses

Proposition 2 :

Supports : Paul Morand, Le Baiser

Baisers

Un baiser

abrège la vie humaine de trois minutes,

affirme le Département de Psychologie

de Western State College,

Gunnison (Col).

Le baiser

provoque de telles palpitations

que le cœur travaille en 4 secondes

plus qu’en 3 minutes.

Les statistiques prouvent

que 480 baisers

raccourcissent la vie d’un jour,

que 2360 baisers

vous privent d’une semaine

et que 148071 baisers,

c’est tout simplement une année de perdue.

Paul Morand, Poèmes, Editions Gallimard (1973)

Consigne : Inventer de toutes pièces sa théorie, et sur le modèle du poème de Paul Morand, créer un poème qui pointe l’absurdité de la rationalité scientifique appliquée à l’humain, en utilisant la scansion du poème pour mettre en relief les aspects les plus frappants de ce discours. Le ton visé est l’ironie.

Utiliser des expressions typiquement scientifiques telles que « les statistiques prouvent… » inventer des références, des données chiffrées.

La langue ne doit pas rester nécessairement dans un registre explicatif, comme dans le poème, on peut varier les registres et les mêler.

texte La Puce

Leave a Reply

Random Posts
Recherches