{ septembre 6th, 2010 }

Les Autres, ces objets singuliers (2)

Première partie :

Support : Dans le bus, David Dumortier

« Qui n’a jamais eu dans le bus, quelqu’un en face de soi ? A priori, personne. Vous vous asseyez et un homme rêve dans le défilé des platanes. Il est monté deux stations avant vous, ou peut-être est-il là depuis toujours. Il existe pourtant des gens qui s’arrangent pour ne jamais se trouver en face de quelqu’un.

Ils sont debout, ils vous jurent qu’ils ne sont pas fatigués, que de toute façon ils descendent à la prochaine station, ou alors ils se placent devant et semblent assister le chauffeur dans sa conduite. Ce sont des gens qui ne peuvent pas vivre en forêt. Ils veulent être seuls et occupent le passage comme un peu de végétation au milieu des chemins. »

Dans le bus, extrait du recueil Ces gens qui sont des arbres, David Dumortier (Ed. Cheyne)

Ces poèmes en prose de David Dumortier sont à rechercher sur les rayonnages en section jeunesse, mais leur sensibilité, leur perspicacité démontrent une nouvelle fois l’audace (et le bon goût) des éditions Cheyne qui consiste à oser proposer autre chose aux enfants et adolescents que des textes lénifiants et inoffensifs qui parlent de cour d’école et de papillons !

Proposition d’écriture :

Trouver une comparaison ou une métaphore végétale ou animale qui vous semble caractériser un groupe, une catégorie d’individus, tels qu’ils apparaissent dans la rue, dans la quotidienneté et dont le comportement apparaît singulier, frappant.  A partir de cette comparaison ou métaphore, décrire cette catégorie et placer la comparaison en clôture de texte.

Microsoft Word – Le suricate

Deuxième partie :

Support : extraits de Bartleby le scribe, Herman Melville, Gallimard (1996)

Choisir quatre courts extraits mettant en évidence quatre moments de l’intrigue (ouverture du récit ; événement fondateur ; soupçons du narrateur, stratégies du narrateur).

Propositions d’écriture :

1) Inventer un personnage singulier, mais dont la « folie » ne soit ni violente, ni véritablement dérangeante. Construire sa marginalité supposée à partir des 3 éléments suivants :

–          Une manie alimentaire, vestimentaire :……………………………

–          Un leitmotiv :…………………………………………

–          Une attitude (corporelle) imperturbable : ……………………………………..

Faire apparaitre cette singularité en reprenant les étapes suivantes : « amener le récit » (1) ; événement fondateur (2) ; soupçons (3), réaction (4)

2) Trouver une raison à la douce déraison de Bartleby. Poursuivre le récit à partir de la phrase suivante :

« Je ne sais si je dois toujours divulguer certaine petite rumeur qui vint à mes oreilles quelques mois après le décès du scribe(…) La rumeur voulait que Bartleby… »

Leave a Reply

Random Posts
Recherches