{ septembre 29th, 2010 }

Allégories personnelles

L’allégorie représente des figures figées, dont la charge sémantique ne nous apparaît plus tant ces images ont été répétées, reproduites, usitées et usées, telle la Justice et ses yeux bandés, la Mort et sa faux. Cependant certaines images sont pour nous investies d’une puissance expressive telle, qu’elles nous « parlent » immédiatement. Ce sont nos allégories personnelles, ces incarnations bouleversantes qui manifestent dans une image, une représentation, une peinture ou une sculpture un sentiment intime, une situation complexe, autrement incommunicables.

De L’Homme à la tête de chou, sculpture de Claude Lalanne, Serge Gainsbourg a tiré une histoire et un album concept.La proposition d’écriture suivante s’efforce de faire naître d’une image l’allégorie personnelle que celle-ci suggère pour chacun.

Il s’agit tout d’abord de rechercher des images de sculptures sur internet  (les images utilisées pour l’atelier ne sont pas reproduites ici pour respecter les droits d’auteur sur ces images). En cherchant un peu on trouve aisément des personnages intéressant comme une femme-escargot, un homme-valise…

Proposition d’écriture : S’inspirer d’une sculpture, la transformer en allégorie et faire de cette allégorie la représentation imagée d’une situation, d’un sentiment, d’un vécu. Ecrire en prose ou en vers libre  en développant le thème représenté  (le vocabulaire suggéré par l’image).

Femme en creux

Leave a Reply

Random Posts
Recherches