{ novembre 6th, 2011 }

Atelier d’écriture « correspondances inattendues »1

En deux séances d’atelier d’environ 1h30, il s’agit de proposer une approche ludique du genre épistolaire.Une première partie demande aux participants de s’inspirer de contenus imposés et pourrait être ainsi désignée  » lettres à contenu imposé, destinataire libre », la deuxième partie étant construite sur le principe inverse.

Exercice d’ouverture:

Se donner un temps d’écriture court (10 à 15 minutes). Tous les participants écrivent en même temps, en insérant au fur et à mesure de leur écriture des mots ou expressions. Un premier élément à insérer est proposé à partir duquel les participants peuvent choisir leur émetteur et destinataire et commencer leur lettre. Attendre au moins 3 minutes pour proposer un nouvel élément? Choisir une périodicité plus ou moins longue (un mot toutes les 1,2, 3 minutes) :plus on propose de mots à insérer, plus les participants auront à faire preuve de virtuosité ou de fantaisie.

Il paraît important de préciser aux écrivants que la recherche de réalisme rend l’exercice plus difficile, et qu’ils peuvent s’accorder une part de folie dans leurs textes, en se laissant guider ou porter par les propositions de mots à insérer qui leur sont faites. Rappeler également que l’usage de comparaisons et métaphores est très utile pour « caser » des expressions qui ne correspondant pas au texte en train de s’écrire.

Proposition d’expressions à insérer( il s’agit ici de vers): « l’avenue des baisers; purs moments de fête; la porte était ouverte; au pays des géants; loin des fous et des loups; prisonnier des gouttes d’eau »…

De Catherine à Michel

Première partie: »lettres à contenu imposé, destinataire libre »

Pour une écriture en 2 temps, lecture en fin d’atelier.Il s’agit d’introduire dans une lettre au destinataire de son choix des bribes de texte. L’extrait choisi est volontairement déroutant, presque incompréhensible, afin de ne pas imposer un sens à la lettre mais au contraire d’offrir toutes sortes de possibilités. La proposition d’écriture se situe entre la chimère et le logo-rallye, exercices courants des ateliers d’écriture, puisqu’il faut s’approprier un vocabulaire tout en respectant l’ordre du texte.

Extrait 1 Le Vaillant petit tailleur

Proposition d’écriture: Ecrire une lettre depuis un auteur de votre choix à un destinataire de votre choix. Intégrer dans cette lettre des passages de l’extrait 1, en suivant l’ordre du texte : d’un seul mot à une ligne entière. Le premier mot à intégrer est donc « dans », le dernier « affaire ». Il n’est pas nécessaire d’utiliser tout le texte. Le jeu consiste à essayer d’introduire les passages les plus étonnants, et d’utiliser des expressions entières !

Après un temps d’écriture donné (20 minutes minimum), les participants peuvent échanger leurs textes ou écrire la réponse à leur propre lettre. Les résultats sont plus intéressants dans le cas où les textes circulent. Il faut toutefois prévoir dès le départ d’écrire sur des feuilles volantes,  le plus lisiblement possible, et s’assurer que les participants ne sont pas opposés à cette idée (il n’est pas toujours facile de donner son texte).

Extrait 2- L’Homme de la Mancha

Proposition d’écriture: Écrire la réponse à la lettre reçue de la même façon que pour la première lettre, en utilisant le texte 2. On s’émancipera si nécessaire de tout réalisme en s’inspirant de la fantaisie apportée par le texte.

correspondance affaire d’Etat

Leave a Reply

Random Posts
Recherches