{ février 5th, 2013 }

Atelier d’écriture « Zodiaques »

Cet atelier d’écriture convient bien aux débuts d’année où les prévisions astrologiques et de taux de croissance se mêlent à l’avalanche de vœux  et l’étalage des bonnes résolutions. Janvier, mois des plans sur la comète.

Première partie:

Pour cet atelier d’écriture, le nombre de douze participants est idéal afin de créer un ou plusieurs « zodiaques » complets.Il s’agit d’inventer des signes à partir d’univers aussi variés que la pâtisserie, le bricolage, la fonction publique… Il est possible d’élaborer un zodiaque à partir des propositions des participants, mais le plus simple est de choisir un univers, de décliner des signes qui vous paraîtront les plus susceptibles de fournir des caractéristiques bien marquées et de demander aux participants de tirer au hasard un signe (ou plusieurs en fonction du nombre de participants) dans un chapeau. On fournira également pour exemple le descriptif d’un signe (caractère) et quelques lignes de prévisions pour l’année à venir.

Exemples de « zodiaques »:

Pâtisserie: religieuse, baba au rhum, tarte aux pommes, mille-feuilles, macaron, flan, galette…

Outils : pioche, truelle, clé à mollette, scie sauteuse, perceuse, rabot…

Proposition d’écriture: En s’inspirant des idées et impressions associées au mot et à la chose, en jouant des expressions populaires, faire le descriptif complet du signe: caractère, habitudes, comportement, préférences… Donner ensuite les prévisions de l’année à venir par thème (travail, amour, santé) ou trimestre pour le signe.

Ainsi si le rabot se montre souvent irritant à trop vouloir arrondir les angles, la tarte aux pommes est un signe équilibré, qui sous ses airs de simplicité, sait faire preuve à l’occasion de fantaisie!

Deuxième partie:

Cet atelier peut se poursuivre par une écriture « sous le signe de… »: du hasard, de la fortune…

Choisir un texte bref, présentant une situation simple, qui permette d’imaginer une suite.  Choisir deux à trois contraintes, dont une sera un horoscope du jour.

Je propose les contraintes suivantes :

– un texte support tiré du livre de Christine Angot, Les Petits (Ed. Flammarion, 2011)

– des déterminants avec des mots à insérer ( le hasard) , une citation (la sagesse) dont il faut s’inspirer, et l’horoscope du jour (la volonté du ciel astral) dont les prédictions peuvent s’avérer justes ou erronées!

L’extrait:

« Il était sûr d’aller au dépôt. C’est comme la dernière fois la surprise en moins. Il ne sait pas où dormir à cause de la saleté, il sait qu’il va attendre, il y a les menottes, les couloirs, les escortes avec deux gendarmes. Les tags gravés avec des bouts de fer ou une agrafe, dans le mur ou la ferraille du lit, par les types qui sont passés dans la cellule pour ceux qui viendront après eux, avec des bouts de fer ou du feu. A l’intérieur il n’y a pas de fourchette, pas de stylo, rien qui marque ou qui accroche, mais il y en a qui entrent avec des briquets, des bouts de ferraille, leur feuille à rouler avec un bout de shit, le premier fait passer la cigarette, un autre fait passer le bout de shit, un troisième s’occupe de la feuille à rouler. Ils sont opérationnels. Ils savent. Ils examinent son cas tout de suite.

– Qu’est-ce que t’as fait?« 

Si les participants reçoivent des prédictions positives, le contraste avec la situation sera source d’ironie.

Proposition d’écriture: Écrire la suite du texte,  faire évoluer la situation en fonction de l’horoscope (juste ou non), de la sagesse apportée par la citation, et des hasards qu’inspireront les mots imposés.

Leave a Reply

Random Posts
Recherches